Rappel Gratuit

Pénurie de containers : les armateurs mis sous pression

Nous en avions longuement parlé dans notre article de blog précédent, la FMC, avec l’aide de l’administration Biden, a pu obtenir plus de moyens pour contrôler les alliances d’armateurs mais aussi pour défendre les chargeurs et transitaires se sentant lésés.

MCS Industries avait lancé les hostilités contre ses fournisseurs de service, jugeant de son côté que les armateurs l’avait pris en otage vis à vis de ses marchandises, ne lui laissant guère le choix que d’accepter des taux anormalement élevés. De leur côté, les armateurs incriminés dans ces accusations comptent se défendre pour parjure et diffamation, un bras de fer se met en route et qui a, de fait, éveillé l'intérêt de l'exécutif américain qui défend corps et âme ses entreprises.

Avec l’amélioration du champ d’action de la FMC et suite à la plainte de MCS, la boîte de pandore a été ouverte pour que d’autres sociétés se jettent dans la bagarre pour obtenir réparations. En l'occurrence, les nouvelles plaintes proviennent de sociétés transportant des matières dangereuses. Celles-ci prétendent que les armateurs ont fait part d’une certaine discrimination à l’égard de leur fret, en refusant de les charger, sans pour autant oublier de leur facturer des frais. Selon la FMC, les marchandises dangereuses ne peuvent pas être discriminées de la sorte et, surtout, le refus de leur transport entraîne des ruptures de production pour les usines ayant besoin de ces matières. Ce qui met en péril l’entreprise mais également tout le marché en lien avec celle-ci par effet boule de neige. Il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre que la FMC défend farouchement les entreprises américaines.

Il faut dire que la conjoncture actuelle est particulièrement délicate. La pénurie de containers touche le monde entier et de nombreuses sociétés se plaignent de cette pénurie et de ces tarifs stratosphériques que beaucoup tendent à penser qu’il s’agirait d’une mascarade orchestrée de toute pièce.

Cette situation a entraîné des actions exceptionnelles de la part de sociétés telles que Walmart ou Home Depot qui ont pris les devants en allant chercher elles-mêmes leurs marchandises en affrétant des navires en totale indépendance.

Les armateurs ayant enregistré des chiffres records tout en offrant un service dégradé, il n’en fallait pas moins pour que la colère monte d’un cran et que de gros industriels passent à l’action. Si, de son côté, l’Europe reste silencieuse, elle observe attentivement la tendance qui se dessine et il est possible qu’avec la pression des chargeurs européen celle-ci décide à son tour d’entrer dans la danse.

A l’heure actuelle, des pays tels que la Chine, la Corée du Sud ainsi que le Vietnam ont eux aussi décidé de prendre à parti les armateurs qu’ils jugent responsables de la pénurie et des hausses tarifaires actuelles. En effet, la création de cette conjoncture a entraîné un électrochoc chez de nombreuses entreprises qui avaient décidé de localiser toutes leurs productions ou leurs apports en matières en Asie. Beaucoup ont commencé à songer à délocaliser tout ou partie de leurs activités dans des zones plus proches afin d’éviter, en cas de blocus sanitaire ou géopolitique, de perdre beaucoup d’argent au risque de devoir fermer boutique. Cette peur de voir s’envoler des parts de marchés a forcément décidé ces pays asiatiques à demander eux aussi des comptes aux armateurs.

Nul doute que cette histoire n’en est qu’à ses débuts. Si les armateurs ont pu générer de nombreux bénéfices durant cette pandémie, ce n’était que temporaire et il est logique de penser qu’à trop tirer sur la corde, celle-ci finira par céder tôt ou tard.

Affaire à suivre donc..

Actualités

Quel est ce container au pied du Volcan ?

Qui est un jour passé au Havre n’a pas pu manquer le fameux Volcan de l’architecte Oscar Niemeyer, centre culturel havrais ouvert en 1982, haut lieu de la culture nationale et réhabilité dans les anné...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.