Rappel Gratuit

Augmentation de tarifs pour le canal de Suez

Retour sur le feuilleton de l’été 2020 : le blocage du Canal de Suez par le M/V Ever Given durant plusieurs semaines, suivi du blocage du navire par les autorités égyptiennes pour déterminer qui paierait les pots cassés.

Le canal avait vu en 2020 ses recettes baisser pendant son blocage, obligeant bon nombre de navires à se dérouter sur des axes plus longs et plus coûteux. Ces contraintes avaient forcé les gestionnaires à accorder des ristournes aux armateurs pour compenser les pertes financières liées à cette avarie qui a fait les choux gras de la presse internationale.

Cet événement a permis toutefois de mettre en avant les goulets d’étranglements et donc les difficultés structurelles que subissent les navires durant leurs périples. Que ce soient des goulets naturels ou, comme Suez et Panama, des infrastructures faites par l’homme, ce sont des données à ne pas négliger quand il s’agit de faire transiter sa marchandise.

Après une année en demi-teinte pour Suez, ses gestionnaires ont pris la décision d’augmenter leurs tarifs de 6% à partir de février 2022, à l’exception des navires touristiques et des méthaniers. Une augmentation justifiée par les pertes engendrées par l’accident d’Evergreen en 2020 et la baisse de trafic générée par la crise sanitaire. Cette augmentation permettra à la fois de rattraper les pertes, mais aussi de financer à court et moyen termes les infrastructures pour parvenir rapidement à absorber l’augmentation des volumes qui ont explosé, mais aussi à mieux prévoir les possibles avaries pour qu’elles n’engendrent pas un blocage de plusieurs semaines comme nous l’avons vu l’an passé. Le canal reste encore très étroit pour les Panamax accueillant plus de 20 000 EVP, il faut nécessairement que ceux-ci puissent traverser sans encombre ce raccourci maritime.

Suez c’est 10% du trafic mondial et déjà près de 17 000 navires qui sont passés par le canal ces dix derniers mois. Et ces chiffres sont susceptibles d’augmenter encore. Il est donc urgent pour le canal de s’adapter à la conjoncture et de garder sa rentabilité. Pour cela, il faut donc que les autorités, qui ont appris de leurs erreurs, puissent financer ce qu’il faut pour garder la pérennité et la rentabilité de l’infrastructure.

Pour l’heure, les principaux concernés n’ont pas réagi. A n’en pas douter certaines compagnies maritimes négocieront leurs tarifs en arguant de leurs volumes. Une augmentation était inévitable et reste logique et facilement acceptable compte tenu du contexte actuel.

Affaire à suivre…

Actualités

Augmentation de tarifs pour le canal de Suez

Retour sur le feuilleton de l’été 2020 : le blocage du Canal de Suez par le M/V Ever Given durant plusieurs semaines, suivi du blocage du navire par les autorités égyptiennes pour déterminer qui paier...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.