Rappel Gratuit

Hydrogène vert et containers

Beaucoup considèrent l’hydrogène comme la nouvelle énergie “verte” et nombreux sont ceux qui le voient comme le carburant qui va nous sortir des énergies fossiles. Un engouement tel que l'État a consacré récemment près de 7 milliards d’euros sur dix ans pour aider au développement de cette énergie en créant, notamment, un Conseil National de l’hydrogène.

Il faut toutefois nuancer : l’hydrogène est catégorisé en plusieurs couleurs et celui qui intéresse le plus est celui qui est vert. S’il est vert, cela signifie qu’il provient de sources renouvelables. Il y a aussi la catégorie “jaune” quand celui-ci provient de réacteurs nucléaires et “bleu” s’il provient du reformage de gaz fossile.

Récemment, Lhyfe, une société nantaise, a inauguré son troisième site de production d’hydrogène vert pour un investissement de 15 millions d’euros avec une mise en route prévue pour début 2024. Sur un terrain d’environ 6 800m², le projet est constitué de structures conteneurisées aménagées pour plusieurs fonctions. On y trouvera par exemple des containers destinés à l’accueil des chauffeurs, d’autres pour le pilotage de la production et d’autres encore pour différentes étapes du processus de production comme la conversion électrique ou l’électrolyse de l’eau.

Du côté de Rouen, Verso Energy investit près de 500 millions d’euros pour produire de l’hydrogène vert sur le port. Le projet vise une production de 350 mégawatts, soit l'équivalent de près de 50 000 tonnes d'hydrogène par an, avec une mise en service planifiée à l'horizon 2029.

Ces projets coïncident donc avec la politique de transition écologique voulue par différents États, dont l’Union Européenne qui vise par exemple à faire rouler d’ici 2030 près de cent mille camions à l'hydrogène décarboné. Un objectif qui n’est pas sans rappeler que certains camions roulent déjà avec des énergies dites “vertes”, comme le B100, et que les constructeurs font tourner leurs pôles R&D sans relâche pour concevoir les camions de demain qui pourront assurer leurs trajets sans aucune énergie fossile.

La mise en place de nouvelles technologies pour une énergie plus verte n’est pas sans défis multiples et complexes à relever. Que ce soit pour des aspects techniques mais aussi sociaux ou environnementaux (citons par exemple les surfaces de terrain à consacrer aux implantations de panneaux au détriment de surfaces arables et de forêts), trouver le bon équilibre reste une tâche ardue.

Rappelons que le container maritime est une solution idéale pour la containerisation des process industriels. Ce n’est pas pour rien que les stations de production d’hydrogène s’appuient sur la robustesse et la modularité de ces équipements.

Actualités

Chute de trafic catastrophique pour Suez

C’est un fait assez rare, suffisamment pour être souligné, les deux principaux canaux élaborés par l’homme pour faciliter la circulation des marchandises sont tous deux mis à l’arrêt en même temps et ...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.