Rappel Gratuit

Gros plan sur l'inox

Acier qui fait partie intégrante de notre quotidien, l’inox est maintenant un élément incontournable pour bien des domaines d’applications, notamment pour la maison où l’on retrouve grande quantité d’appareils électroménagers ou d’ustensiles en inox. L'inox est un alliage sans cesse plus utilisé depuis sa découverte en 1872. Ses vertus anti-corrosives en font un choix idéal dans de très nombreuses applications.


Qu’est-ce que la corrosion ?

La corrosion est un effet bien connu qui génère de nombreuses contraintes. Il s’agit ni plus ni moins que d’une altération par réaction chimique avec ce que l’on appelle un oxydant comme l'oxygène, par exemple, ou l’eau.

L’effet de corrosion peut se créer naturellement, mais aussi par le biais d’effets mécaniques qui entraînent un effet dégradant, c’est ce qu’on appelle aussi l’effet de fatigue-corrosion. Si l’on associe généralement cet effet aux métaux, il existe également pour d’autres matières tels les céramiques ou les polymères, mais c’est la corrosion du fer qui reste l’effet le plus contraignant pour ses utilisateurs.

La corrosion est une véritable problématique pour les industriels. On estime que ce sont 5 tonnes d’acier qui s’oxydent chaque seconde dans le monde. Le traitement de cet effet a un coût considérable pour l’industrie (3.4% du PIB mondial estimé en 2013). Ce coût se justifie par les traitements anti-corrosifs, les remplacements d'éléments et les accidents liés à ce phénomène. Cependant, les industriels ont une parade pour diminuer ce coûteux vieillissement et cette parade c’est l’inox !

Exemple de corrosion


Qu’est-ce que l’inox ?

L’inox est un alliage de fer et de carbone bien particulier qui contient plus de 10.5% de chrome. Le chrome, quant à lui, est une solution chimique faisant partie de la famille dite des métaux de transition dont la particularité est d’être très peu sensible à la corrosion et donc de ne pas se dégrader en rouille sur la durée.

Bien que l’on ait pu retrouver de traces de structure en acier dit inoxydable datant de l’Antiquité, comme le pilier de fer de Delhi au Vème siècle, on ne pourra parler de sa réelle découverte qu’à la fin du XIXème siècle. Le pilier de Delhi est une structure résistante à la rouille mais ceci n’est pas dû à la présence de chrome dans l’alliage mais de phosphore. On songe que le fait que le pilier ait été coulé dans un alliage de ce type relève du hasard, la métallurgie n'était pas encore développée sur le plan chimique à cette époque.

La découverte officielle de l’inox remonte à 1872. C’est le métallurgiste français Pierre Berthier qui créa le premier alliage d’acier et de chrome et l’utilisa pour la coutellerie. Ces premiers éléments en inox n’étaient cependant pas des plus solides, la faute à un dosage de chrome encore trop imprécis à l’époque.

Cette première découverte fit toutefois des émules. De nombreuses personnes se mirent à créer des alliages à base de chrome pour obtenir, au départ, de meilleures caractéristiques mécaniques. Il faudra attendre les recherches au début du XXème siècle pour obtenir les premiers alliages que l’on peut qualifier d’inoxydables, se rapprochant de nos standards actuels. Le premier véritable acier inoxydable officiel apparaît en 1913 par l’initiative de l’Anglais Barry Brearlay, qui travaillait sur l'érosion des canons d’armes à feu pour le laboratoire Brown-Firth. Il fut notifié comme l’inventeur officiel, bien que des alliages similaires furent élaborés en Allemagne au même moment, et que des navires à coque en acier inoxydable chrome-nickel étaient déjà construits depuis 1908.

Aujourd'hui l’inox est un acier auquel sont ajoutés du chrome à hauteur minimale de 10.5% pour moins de 1.2% de carbone, selon la norme européenne EN 10088-1. A cela s’ajoutent divers éléments qui constituent des variantes spécifiques à certaines applications (tenue en température, résistance aux frottements, accroissement de la résistance en milieu hautement corrosif, etc…).


Un large panel d’applications

Depuis sa découverte et son développement, l’inox a été utilisé dans plusieurs domaines d’applications. Comme nous l’évoquions plus haut, l’inox dispose de plusieurs variantes de composition pour des domaines d’application précis. De fait, selon son utilisation ce ne sera pas toujours le même alliage qui sera utilisé, bien que toujours ancré à la norme dont il dépend.

Tout d’abord l’inox est utilisé dans l’architecture. Facilement maniable, il permet de créer des structures originales qui perdurent dans le temps face aux conditions extérieures. On peut citer par exemple le sommet du célèbre Chrysler Building à NY, le Helix Bridge de Singapour (l’inox est très privilégié pour les ponts) ou encore le Walt Disney Concert Hall de Los Angeles. Au-delà de l’esthétisme et de la durabilité, l’inox dispose d’un très faible taux de réflectivité. De fait, des plaques de cet alliage sont posées sur les toits des aéroports afin d’éviter aux pilotes d’être éblouis au moment de leur atterrissage.

L’inox est aussi utilisé pour toutes les applications qui tournent autour de l’eau. L’excellente résistance de cet alliage à la corrosion en fait un matériau idéal pour tout ce qui concerne la circulation de l’eau potable ou les eaux usées. De par sa résistance, il permet de garder l’intégrité de l’eau potable contrairement à des canalisations faites dans des alliages qui se dégradent plus facilement. De même, sa capacité anti-corrosive permet d’éviter des pertes d’eau lors de sa circulation.

Sommet du Chrysler Building


On l’utilise également pour éviter la contamination par le fer de produits comme les pâtes ou le papier, toujours grâce à sa résistance à la corrosion, mais également pour la contenance et le transport de produits chimiques utilisés dans la fabrication de ces produits (voir containers citernes). De même, l’industrie chimique et pétrochimique utilise de l’inox à très grande échelle car celui-ci possède une très haute résistance à la corrosion dans les environnements à hautes températures, gazeux ou aqueux.

L’industrie alimentaire n’est pas en reste. L’inox y est utilisé pour la fabrication de produits comestibles. En effet, cet alliage permet d’éviter une altération du goût par le passage des produits sur des métaux. De même, il permet un nettoyage optimal et, donc, évite toute forme de contamination lors du processus de fabrication. L’inox est également sollicité pour des produits comme le vin ou la bière qui sont très sensibles aux contaminations et doivent être régulièrement stérilisés avant chaque processus de production.

Autre utilisation de l’inox : le domaine des transports. On peut citer en premier lieu l’automobile, dont certaines pièces sont désormais fabriquées avec cette matière, comme la ligne de pot d’échappement. Mais certains constructeurs ont misé sur lui pour la carrosserie elle-même. Le véhicule le plus connu est sans nul doute la fameuse Delorean de GMC rendue célèbre par la trilogie Retour vers le futur, mais des constructeurs comme Porsche ou même Motor Coach pour ses bus ont appliqué de l’inox sur les carrosseries de leurs véhicules.

La fameuse Delorean (sans ses accessoires cultes de la trilogie Retours vers le futur


Toujours dans le domaine du transport, l’inox est utilisé dans le transport interurbain tel que le tramway pour certaines pièces de liaisons mais aussi certains wagons pour améliorer le poids et la résistance mécanique. Enfin, dans l’aviation et l'aérospatiale, il est prisé pour ses diverses qualités afin d’optimiser les véhicules et pour assurer une sécurité maximale sur certaines parties des appareils tels que les réservoirs. Les navettes spatiales telles que celles de SpaceX du milliardaire Elon Musk utilisent ce métau pour les parties structurelles, tandis que les avions de ligne classiques, eux, privilégient des matériaux plus légers pour leur structure et n’utilisent l’inox que pour certaines parties anatomiques de l’appareil nécessitant ses qualités.

Les vertus de l’inox sont largement utilisées dans le milieu médical également avec, entre autres, les outils chirurgicaux qui se stérilisent plus efficacement s’ils sont faits de cette matière. L’industrie énergétique n’est pas en reste non plus : les capacités structurelles et catalysées de l’inox en font le partenaire idéal de tout ce qui concerne la création d’énergie. Et enfin, on peut citer bien entendu l’application culinaire, l'orfèvrerie ou encore les armes à feu et l’impression 3D.


Quid des containers?

Si le container est principalement constitué d’une structure en acier corten, certains types de containers font appel à l’inox pour leurs applications bien spécifiques.

Tout d’abord on peut citer les containers reefers, type de container bien connu pour tout ce qui concerne les transports en température dirigée. Ces unités transportant majoritairement des biens alimentaires, l’inox était la matière adaptée pour cet usage. Ceci permet un nettoyage facile et facilite le maintien en température de l’intérieur de la boîte (rappelons que l’inox est un très mauvais conducteur de température). Les parois extérieures sont généralement en inox ou parfois en aluminium pour les mêmes raisons de conduction de température mais également pour permettre d’alléger un ensemble déjà fortement pondéreux du fait de la présence du moteur et de l’isolation en mousse polyuréthane. Il participe ainsi à optimiser le transport.

Autre type de container utilisant l’inox, c’est le container citerne, que nous proposons également dans notre catalogue de vente. L’inox est ici utilisé pour la réalisation de la cuve. En effet, un container citerne peut être amené à contenir toutes sortes de liquides : alimentaires (eau, vin…) mais également chimiques comme des produits acides ou hautement corrosifs. L’inox étant aussi un alliage résistant à de fortes doses corrosives, et étant également facile à laver et à stériliser pour tout ce qui est alimentaire, il est de fait le composant idéal pour ce type de transport.

.

Le cas des skids

Parmi les nombreuses applications possibles de l’inox, il y en a une en particulier qui est aujourd’hui très intéressante, c’est la création de skids.

Le skid, nous en avions parlé précédemment, c’est cette structure mobile sur laquelle on positionne des éléments industriels. Il constitue un réel atout de nos jours où tout doit aller de plus en plus vite avec une qualité optimale. Le skid est le type de solution clé en main, élaboré sur mesure, idéal pour un grand nombre d’applications industrielles, que ce soit de la méthanisation, du traitement de l’eau, du brassage, ou encore la fabrication de produits finis. Le skid présente un très grand nombre d’avantages de par sa modularité et sa facilité à être mis en place au sein d’une unité de production.

L’inox constitue un alliage idéal pour l’élaboration des skids ainsi que des éléments inhérents à celui-ci. En effet, la malléabilité structurelle de cet acier couplé à sa très grande résistance à la corrosion permet une mise en application possible quasiment partout et sous un très grand nombre d’environnements extérieurs. De même, un skid a la faculté d’être déplaçable à tout moment en cas de besoin. Une structure solide en inox permet à celui-ci une grande robustesse lors de ses éventuels déplacements mais aussi au cours de son utilisation, que ce soit sa structure ou les éléments qui le composent pour y brancher vos installations. Outre ses avantages principaux, le skid, s’il est constitué en inox, présente donc un plus non négligeable, ajoutant ainsi une garantie de pérennité à votre matériel et assurant par la même occasion une rentabilité optimum.

ContainerZ élabore pour tous vos projets, vos skids sur-mesure. Qu’ils soient conteneurisés ou pas ils pourront être réalisés selon vos plans au sein de nos ateliers situés en France. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à consulter nos équipes commerciales.


Exemple de Skid pour brasserie en inox


Actualités

Container-Z et Adinox s'associent !

Chers clients, chers partenaires, nous sommes fiers de vous annoncer l’alliance de ContainerZ et de la société Adinox, spécialisée dans la chaudronnerie inox et aluminium, dans la fabrication de machi...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.