Rappel Gratuit

Octobre 2020 : Pourquoi y a-t-il une pénurie de containers actuellement ?

La pénurie de containers en Asie est alimentée par de nombreux facteurs tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Comme chacun sait, tout début 2020 les arrêts consécutifs des différentes économies mondiales dues à la Covid-19 ont ralenti, pour ne pas dire stoppé, les échanges mondiaux. Les consommateurs de tous les pays ont paniqué et réalisé des stocks de tous types de biens. Nous nous souvenons tous de la frénésie générale à saisir les derniers paquets de pâtes et les ultimes rouleaux de papier toilette. De sorte que les magasins se sont retrouvé avec des rayonnages vides. A la réouverture des économies en juillet et août, les importateurs américains et européens se sont activés à réapprovisionner à toute force leurs stocks.

Le container 40’HC s’est révélé être le meilleur emballage pour l’acheminement de matériels médicaux, d’équipements de protection individuelle (EPI) et tous autres articles essentiels, tout simplement parce que ses 30cm de haut proposés en plus par rapport au container 40’ST permet un remplissage de 10 à 15% plus important.

Une épidémie qui touche également les containers

Le déséquilibre des échanges commerciaux entre l’Asie et l’Europe et les États-Unis, amplifié par le ralentissement de toute la chaîne d’approvisionnement que la Covid-19 a généré sur les disponibilités de main d’œuvre dans les entrepôts, ont créé des blocages de containers comme solution de stockage temporaire chez les importateurs en Europe et aux Etats Unis. Les compagnies maritimes ont réagi en réduisant le temps de gratuité sur les détentions et demurrages afin de contraindre les importateurs à accélérer la restitution des équipements sur les ports afin de pouvoir les renvoyer plus rapidement au rechargement en Asie. Ce sont alors les transporteurs routiers qui se sont retrouvés submergés, en particulier dans les ports californiens, et ils ont eu énormément de difficultés à trouver des créneaux pour retourner les vides.

Le retour des containers depuis les entrepôts situés dans les terres vers les ports n’est qu’une petite étape du transport de retour en Asie des containers vides. Une fois au port, le container doit embarquer sur un navire et être dirigé vers le bon port d’exportation. Ceci représente également un défi pour les armateurs lorsqu’ils réapprovisionnent les lieux d’export. Les ouragans, le brouillard, les intempéries lors de la traversée du Pacifique ont compliqué la situation en poussant les navires à sauter des ports d’escales, aggravant d’autant les pénuries.

Actualités

Transport et COVID-19 : Quelles conséquences?

La crise liée à la COVID-19 est sans précédent dans notre époque contemporaine. Bien que le monde de la logistique ait connu diverses crises depuis la fin de la seconde guerre mondiale, notamment les ...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.