Rappel Gratuit

La Russie coupée de la chaîne d’approvisionnement mondiale

Une grande majorité des gouvernements mondiaux, y compris la Suisse, réputée pourtant pour sa neutralité légendaire, ont mis en place des sanctions à l’encontre de la Russie. C’est ainsi que très nombreuses entreprises se sont retirées du marché russe au cours de ces dernières semaines, comme McDonald’s ou Renault.

Du côté des compagnies maritimes, les escales sur le territoire ont été supprimées pour la plupart des armateurs internationaux qui ont décidé de rediriger leurs flottes sur d’autres zones telles que la Finlande ou l’Allemagne. Les lignes régulières russes ont également été boudées par les chargeurs. Une fois les derniers transports honorés et les boîtes vides récupérées, tous les grands armateurs se sont retirés de la zone, à l’exception jusqu’à présent de Cosco. La compagnie chinoise vient officiellement de se retirer à son tour isolant encore la Russie du commerce mondialisé.

Il est à souligner, par ailleurs, que les principaux armateurs s’étaient préalablement aussi désengagés du territoire Ukrainien et des ports russes de la Mer Noire par souci de sécurité pour leur flotte et leur personnel suite à des incidents impliquant la marine russe, ne laissant ainsi naviguer que les navires transportant des biens de première nécessité, des médicaments et l’aide humanitaire.

L’actuel retrait des armateurs concerne cette fois-ci les ports européens de la Russie tels que Kaliningrad situé sur une enclave entre la Pologne et la Lituanie ou encore le célèbre port de Saint Petersburg. Un retrait qui, au-delà de la notion sécuritaire qu’il implique, tient aussi d’une prise de position officielle des géants de la supply chain maritime mondiale.

A ce jour, seule une poignée de navires desservent encore la Russie. Avant la mise en place des sanctions, le marché russe représentait environ 5 millions de containers, soit approximativement 2.5% des volumes mondiaux, essentiellement à l’import. Ces volumes vont inévitablement être revus fortement à la baisse sur 2022 et ce sont autant de containers, ou presque, qui vont se retrouver sur les autres marchés.


Actualités

La Chine rebascule dans le Zéro-COVID

Les chiffres des contaminations en Chine repartent à la hausse. Et le gouvernement chinois se replie une nouvelle fois sur sa politique sanitaire extrêmement rigide, au risque de paralyser une nouvell...

Qatar 2022 : Matchs de foot dans des containers

Cela n’aura échappé à personne : la coupe du monde 2022 au Qatar a débuté il y a quelques jours maintenant. Bien que suscitant de très nombreuses polémiques, l'événement se déroule malgré les critique...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.