Rappel Gratuit

Après l’Ever Given, Evergreen victime d’une nouvelle avarie à Baltimore

Bis repetita pour l’armateur Evergreen. Après sa très médiatique avarie dans le canal de Suez avec le M/V Ever Given, il est victime d’un nouvel incident, cette fois-ci aux Etats Unis avec son porte-containers le M/V Ever Forward.

L'événement a eu lieu dans la baie de Chesapeake près de Baltimore, sur un chenal du port, au moment du départ du navire le 13 mars dernier. Dès le début de l’incident, plusieurs tentatives de renflouement ont été entreprises, en vain. Le trafic autour de la zone est fort heureusement peu impacté et aucun blessé ni aucune pollution ne sont à déplorer.

Le Ever Forward est un de ces navires récents (2020) de catégorie F pouvant transporter jusqu’à 12 000 EVP avec une longueur de près de 330m. Son renflouage s’avère être une tâche très compliquée. Au moment où ces lignes sont écrites, le navire est chargé d’environ 5 000 containers et les dernières tentatives de renflouement ont échoué. Les garde-côtes américains ont pris la décision d’alléger le navire d’une partie de ses containers. D’après les autorités, aucune autre tentative de ballast n’a été entreprise jusqu’à maintenant. C’est donc le premier allègement du navire qui sera engagé sous peu.

Cette opération nécessitera de lourds moyens techniques, à savoir la mise en place de grues et de barges pour transporter au fur et à mesure les boîtes déchargées du navire. Une opération de grande envergure qui durera environ deux semaines à la suite de laquelle une nouvelle tentative de renflouement sera engagée. Une opération délicate et minutieusement surveillée par les autorités qui ont mis en place une multitude de capteurs afin d’analyser en direct tout mouvement suspect du navire pouvant entraîner une aggravation de l’avarie. Il ne faudrait surtout pas que l’équilibre du navire soit mis à mal, qu’il bascule et devienne une épave ne pouvant plus naviguer.

Les raisons de l’incident ne sont pas encore claires à ce jour. Mais d’après certaines sources, il semblerait que le navire circulait plus vite qu’autorisé et aurait atteint une zone peu profonde provoquant son blocage. D’autres avancent l’hypothèse d’une tempête récente ayant modifié le niveau des marées et trompé l’équipage lors de sa circulation dans le chenal.

Evergreen a déclaré de son côté l’état d’avarie commune. Pour rappel, il s’agit en droit maritime d’une procédure de répartition sur l’ensemble des chargeurs des coûts entraînés par des mesures de sauvetage qui sont décidées dans l'intérêt du navire, de l’équipage et de la marchandise transportée.

Fort heureusement, si cet incident entraînera forcément des retards pour plusieurs chargeurs, cela n’aura pas un impact global sur la supply chain, contrairement au Ever Given qui avait littéralement bloqué une voie de circulation du canal de Suez, obligeant de nombreux navires à rester bloqués en attente du déblocage du goulet de Suez ou à faire un détour de plusieurs jours par le Cap de Bonne Espérance.

Actualités

Retour sur le Festival Béton 2022

Encore une nouvelle édition couronnée de succès pour le Béton Festival 2022 ! L'événement havrais, qui en est à sa 4ème édition, a encore vu les choses en grand et le public a été au rendez-vous ! ...

Rappel gratuit

UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant de proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.